Génération Identitaire

Nos actions

Le 20 octobre 2012, près de 1 300 ans après la victoire de Charles Martel, 73 militants de Génération identitaire occupent le toit du chantier de la mosquée de Poitiers. Cet édifice, au minaret bien visible et lié aux Frères musulmans, est un symbole de l’islam conquérant et de l’immigration-invasion. Génération Identitaire réclamait un référendum sur l’arrêt des vagues migratoires et de la construction de lieux de culte musulmans. Cette action lança notre mouvement et nous fit connaître largement.

En 2013, Génération identitaire lance la campagne « Génération anti-racailles » pour dénoncer les violences dont les jeunes Français sont régulièrement victimes. Nous avons organisé des stages d’auto-défense dans toute la France afin d’apprendre aux Français à ne plus subir l’insécurité mais à la combattre coûte que coûte.

En avril 2018, Génération identitaire occupe le col de l’Échelle dans les Alpes, lieu de passage des immigrés clandestins vers notre pays. C’est l’opération Defend Europe. Devant l’abandon de l’Etat, censé protéger nos frontières, nous avons formé une barrière physique en déployant une banderole avec ce message : « Frontière fermée. Vous ne ferez pas de l’Europe votre maison. Hors de question. Rentrez chez vous ».

Le 13 juin 2020, place de la République, en pleine polémique Black Lives Matter et pendant une manifestation rassemblant des milliers de personnes à l’appel du comité Adama, nous sommes montés sur le toit d’un immeuble en déroulant une banderole qui disait : « Justice pour les victimes du racisme anti-blanc – White lives matter ».

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.